headerphoto

Calculer - Charpente traditionnelle

Les pièces passantes

En charpente traditionnelle il faut porter une attention toute particulière au calcul des pannes et des chevrons.

Le calcul est en principe très simple puisqu'il s'agit de pièces rectangulaires sur 2 ou 3 appuis (tenir compte du déversement éventuel) mais les règlementations de l'Eurocode ont rendu plus complexe les vérifications puisqu'il faut maintenant faire le calcul sur les charges combinant :

  • Les charges permanentes : couverture, plafond,…
  • Les charges temporaires : la neige, le vent,…
  • Les charges d'exploitation

On imagine aisément que le recours à la puissance de calcul des ordinateurs est devenu indispensable. Il existe de nombreux logiciels sur le marché simples d'utilisation qui permettent de calculer rapidement les sections.

Pour ceux qui voudraient approfondir la question, ils peuvent se reporter à l'Eurocode 5 et les règlements Neige et Vents.

Pour les différentes valeurs attribuées aux caractéristiques mécaniques du bois, voir dans fabriquer / préparer puis "matériaux".

Dans l'Eurocode 5, la flèche limite winst,Q = 1/300e de la portée

Les calculs étant faits, les réactions aux appuis donneront les descentes de charges à communiquer aux autre corps d'état et notamment les maçons.

Les fermes

Un bon charpentier est capable de donner les sections des fermes sans les calculer : par tradition c'est ainsi que nos anciens ont procédé pendant des siècles. Cela a donné de beaux résultats si on considère nos châteaux, néanmoins les échecs ont été oubliés. Le principe de précaution, impératif au niveau de la sécurité, conduit souvent les charpentiers traditionnels à fournir maintenant des notes de calcul.

Le risque vient des assemblages qui diminuent les sections des pièces de bois de la ferme et dont on ne connaît généralement pas les glissements.

Il conviendra d'apporter une attention particulière sur les grandes fermes et les fermes non triangulées sous charges dissymétriques, (voir "contraintes technique et pathologies")
Les logiciels utilisés actuellement sont approximatifs notamment sur le glissement des assemblages. Mais généralement les sections sont largement calculées pour des raisons esthétiques. Pour tout renseignement sur ce sujet consulter le SCIBO.

Les calculs étant faits, les réactions aux appuis donneront les descentes de charges à communiquer aux autre corps d'état et notamment les maçons.

Pour les différentes valeurs attribuées aux caractéristiques mécaniques du bois, voir dans fabriquer / préparer puis "matériaux".

Les assemblages

L'ensemble doit être maintenant calculé selon l'Eurocode 5

Pour les assemblages bois sur bois le calcul est en général assez simple dans la mesure où il ne faut tenir compte que de la compression et du cisaillement. Pendant longtemps les charpentiers ont utilisé le CB 71 qui a donné de bons résultats.

Pour les assemblages utilisant les pièces métalliques, les clous et les boulons il est conseillé de se reporter aux documentations des fournisseurs.

Les contreventements

Il n'y a pas de règles spécifiques sur ce sujet en charpente traditionnelle. Le calcul des contreventements doit se faire selon les règles de l'Eurocode.